Je suis tombée sur les blogs un peu par hasard. Je connaissais leur existence mais ne m'y intéressais pas vraiment. Je suis d'abord tombée sur le blog d' euqinorev après une recherche googlienne afin de savoir si une expression existait. Puis, j'ai lu plusieurs de ses posts, que j'ai aimés, et au fil des clics j'ai découvert Chiboum, puis Namfarang et beaucoup plus tard Leeloolène, Marloute, AkynouTous les jours dimanche, etc.

J'ai appris qu'on peut y suivre un cheminement de pensée et que celui-ci peut nous aider dans notre vie à nous. J'ai souvent été émue, j'ai ri, me suis indignée ; pour moi, lire ces blogs est un véritable plaisir mais aussi une source d'apprentissage, de connaissances, d'évolution.

Puis un jour, après un commentaire d'une amie Facebookienne, fâchée que nombre de ses contacts ne donnent jamais de nouvelles et soulignant au passage que tous ces réseaux étaient faits pour communiquer et échanger, je me suis interrogée sur ma propre attitude. Elle avait un peu raison, je me suis sentie un peu visée et mal de toujours lire ce que disent les autres sans jamais intervenir. Donc, j'ai commencé à commenter sur Facelivre à chacun (enfin presque) de mes passages.

Et les blogs alors ? Alors-là trop compliqué. Je craignais d'abord de mal formuler mes pensées, de froisser (certains commentaires sont parfois si durs et j'ai tellement de mal à gérer les conflits), de ne pas savoir quoi dire (je suis souvent impressionnée par la créativité des posts, des commentaires, etc.) , de verser dans le mélodrame ;-). Je n'avais pas non plus très envie de me dévoiler, les relations humaines me semblent tellement compliquées, et je crois que je ne suis pas très bonne pour ça.

Pourtant, au fil du temps, je m'apercevais que toutes ces personnes avaient une influence sur ma vie. La tendresse et l'humanisme de Chiboum m'ont souvent fait réfléchir et essayer de changer ma propre attitude (en mieux bien sûr :-)), je me suis surprise à acheter un jour des Muscaris car vus sur le blog de Marloute, à faire des recettes de Leeloolène ou alors à m'essayer au bricolage puisque, c'est vrai, cette dernière a raison, il suffit de s'efforcer un peu et être une fille ne signifie pas obligatoirement inutile en bricolage. Bref, toutes ces personnes m'apportent beaucoup, chacune différemment et il m'a semblé à un moment donné qu'il n'était pas juste que ça n'aille que dans un sens. Et puis aussi, elles ont toutes l'air tellement "bien" que j'avais envie de faire un peu partie de leur réseau.

L'idée a mûri progressivement et m'y voici, j'ai ouvert ce blog. Je ne sais pas si je m'y tiendrai, car à vrai dire, j'ai un peu peur, peur que ce que j'écrive ne soit pas intéressant, peur que personne ne me lise, peur d'attirer les foudres de certains lecteurs. Mais bon, il faut dire que tout cela m'arrive aussi dans la vie de tous les jours et, que, depuis quelque temps, j'ai envie de m'ouvrir et de ne pas rester autant dans ma carapace (pour faire référence au post de Chiboum).

P1010843

(Je n'ai pas cité tout ce que m'apporte les autres blogs de ma catégorie de liens, mais tous ont pour moi un petit quelque chose de spécial. Merci de partager ainsi vos pensées !)